actualités


Les objets connectés déferlent dans le commerce

30/06/2014

Certains parlent de révolution technologique du XXIème siècle… Les objets connectés ou smart-devices, déjà très présents dans l’industrie de la high tech, arrivent désormais dans le commerce. Et dans ce secteur hyper concurrentiel, ces objets intelligents peuvent jouer un vrai rôle de différentiation. Leur intérêt : améliorer la relation client ou faciliter les commandes par exemple !

 

En 2012, Evian apparait comme l’un des pionniers des smart-devices dans le commerce avec le « Smart drop », un boitier en forme de goutte d’eau, relié à internet en Wifi, qui permet de commander des packs d’eau (quantités souhaitées, jour et heure de livraison). Evian prévoit, au cours du 1er semestre 2014, d’en équiper les clients les plus actifs du site de livraison à domicile Evianchezvous.com pour une phase de test, avant un déploiement plus large.

 

De son côté, Amazon a dévoilé en avril dernier la « Dash », une télécommande qui se connecte en wifi à son portable/PC/tablette. Dotée d’un scanner de code barre et d’un micro, elle permet de faire sa liste de courses en scannant un produit ou en disant le mot « pomme » par exemple. Le tout est envoyé directement à l’application Amazon Fresh. Au-delà de la technologie, Amazon, avec la Dash, entend transformer la façon de faire les courses.

 

Autre exemple avec Egg Minder. Ce bac à œufs intelligent, doté de capteurs, permet de s’informer à distance du nombre d’œufs restants. Autre fonction : une petite lumière s’active près de l’œuf à consommer le plus rapidement (le plus ancien rangé dans le bac). Pour cela il suffit de télécharger gratuitement sur son portable l’application Wink, qui centralise tous les objets connectés de Quirky.

 

Le marché français des objets connectés a pesé 150 millions d'euros en 2013 et devrait représenter 500 millions d'euros en 2016, selon une étude menée par Xerfi, d'après les données de GFK, L'Atelier BNP Paribas, Ifop, NPD et Strategy Analytics.